L’astigmatisme : une trouble de vue fréquente chez l’homme

C’est quoi l’astigmatisme, être astigmate

L’astigmatisme fait partie des maladies oculaires rencontrés chez l’homme. C’est une maladie très gênante car elle perturbe à la fois la vision de près et la vision de loin. Ainsi, lorsque vous ressentez une quelconque fatigue visuelle, il est conseillé de vous rendre rapidement chez un ophtalmologue.

C’est quoi l’astigmatisme, être astigmate ?

Normalement, la cornée est de forme ronde. Dans le cas de l’astigmatisme, on observe une forme plutôt ovale, voire bosselée. De ce fait, au lieu de converger vers un seul et même point et de fournir ainsi une image nette, les rayons lumineux se « dispersent » et produisent une image déformée. De près comme de loin, les lignes horizontales et verticales paraissent floues. Certaines lettres sont confondues, comme le H, le M et le N ou le E et le B.

Très fréquent, ce trouble n’affecte pas nécessairement la vue. Tout le monde présenterait un astigmatisme qu’il ne serait pas forcément nécessaire de corriger. Il peut se manifester dès la naissance ou apparaître plus tard, à la suite d’une plaie cornéenne perforante, d’une infection ou d’un kératocône (lorsque la cornée prend la forme d’un cône). Si le cristallin présente lui aussi une déformation, on parle d’astigmatisme total. Seul l’astigmatisme d’origine congénitale reste stable tout au long de la vie.

Il est important de faire contrôler la vue de son jeune enfant, car si ce trouble de la vision n’est pas décelé à temps, il peut entraîner des troubles de l’apprentissage de la lecture.

Les causes et les symptômes

On dit qu’une personne est astigmate lorsque la vision des lignes horizontales et verticales, de près comme de loin est floue. Il s’agit d’une légère déformation de la cornée. Autrement dit, l’astigmatisme est lié à une anomalie de courbure ou du cristallin. Dans ce cas, on observe la confusion de lettres proches comme le H, le M et le N, le E et le B ou le 8 et le 0. A noter que l’astigmatisme peut s’associer à un autre trouble de la vision comme une hypermétropie, une myopie ou encore une presbytie. Les principaux symptômes sont les maux de tête, les picotements des yeux et vision floue.

En général, l’astigmatisme est congénital. Toutefois, il peut survenir suite à un traumatisme oculaire, une plaie cornéenne, une infection, une cataracte ou son opération.

Prévention et traitement

En fait, on ne peut pas prévenir un astigmatisme d’origine congénitale, mais vous pouvez toujours protéger vos yeux en cas d’activités dangereuses. Il est donc vivement conseillé de couvrir vos yeux à l’aide de lunettes protectrices quand vous faites un bricolage ou du jardinage.

Pour combattre la maladie, la correction repose sur le port de verres (lunettes ou lentilles) ou à l’aide d’une chirurgie réfractive. A noter que ces traitements sont, en général, inclus dans les formules de garanties proposées par une mutuelle optique.

Comme il faut tenir compte de toutes les irrégularités de la cornée, les verres sont parfois délicats à réaliser. De forme torique, ils n’ont pas la même puissance partout et c’est pourquoi il faut éviter les montures rondes dans lesquelles les verres correcteurs pourraient tourner. Les lentilles de type flexibles ou toriques sont souvent mieux adaptées que les lentilles souples sphériques.

Grâce à la chirurgie réfractive, on peut remodeler une cornée pour lui redonner une courbure sphérique comme une balle de football, sans inégalités ni bosses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *